Travailler en agriculture urbaine, c’est profiter d’un milieu multidisciplinaire en pleine croissance. C’est œuvrer dans un domaine d’impact, qui transforme nos milieux de vie et met la table pour un avenir vert, humain et résilient.

Convaincu∙e? On vous jure qu’on n’a jamais le temps de s’ennuyer!


Les Urbainculteurs font partie des pionniers de l’agriculture urbaine au Québec. Actif depuis 2009, notre organisme a cumulé une bonne expérience et réalisé toutes sortes de projets (y compris, croyez-le ou non, déménager des lits IKEA remplis de terre, de choux et de persil – le paradis de notre ennemie la marmotte).

En tant qu’organisme à but non lucratif, nous favorisons une approche collaborative et altruiste, mettant de l’avant le partage des connaissances et les partenariats. Nos actions sont toujours posées dans un souci d’excellence, d’innovation et de cohérence.

En œuvrant à verdir l’espace urbain et à produire des aliments localement dans une approche écologique, nous avons à cœur de réduire notre impact négatif sur l’environnement et de maximiser notre impact positif. L’organisme vise également une autonomie financière qui lui garantisse une plus grande liberté d’action.

Notre équipe rassemble de 6 à 12 personnes, selon la période de l’année. Comme nous travaillons dans un domaine innovant et en pleine croissance, chacun∙e d’entre nous se doit d’être polyvalent∙e, flexible, autonome, engagé∙e et à l’aise avec le changement et l’incertitude. En contrepartie, c’est un milieu de travail porteur de sens, offrant beaucoup d’espace pour grandir, l’opportunité d’apprendre sans cesse, et beaucoup de souplesse pour la conciliation travail-vie personnelle.

Nos prises de décisions importantes se font en équipe, tout le monde a voix au chapitre. Nous prônons une communication non violente et oeuvrons à créer un milieu de travail inclusif, bienveillant et ouvert.

Oui, bon, ça va! On signe où?

Envie de faire un stage aux Urbainculteurs ou de rejoindre l’équipe?


Stages


Les stages que nous pouvons offrir en horticulture sont d’une durée de un à deux mois, entre début mai et fin juin.

Si votre stage est dans un autre domaine pertinent (gestion de projets, communications, marketing, etc.), contactez-nous directement pour voir les opportunités.

Étant donné la (petite) taille de notre équipe, nous ne sommes généralement pas capables d’accueillir plus d’un∙e stagiaire à la fois.

Emplois


Rejoindre les Urbainculteurs, c’est s’apprêter à devenir pro du multitâche, développer son sens de la débrouillardise et son autonomie à vitesse grand V. Ça vous parle toujours? Ok, voici des exemples de tâches à se répartir dans l’équipe au fil de la saison :

  • Toutes autres tâches connexes. Oui, on le met en premier.
  • Fabriquer des bacs de jardinage en bois. Peut-être même construire un bâtiment pour le lavage de légumes. (Si on le dit, c’est que c’est arrivé!)
  • Donner des conseils horticoles au téléphone, par courriel, en personne, par vidéo. On n’a pas encore essayé la danse contemporaine, mais si vous voulez essayer, la voie est libre.
  • Participer à nos événements de vente annuels, pile dans les semaines où on est le plus occupé∙e∙s. Avoir la broue dans l’toupet.
  • Charger des dizaines de poches de terreau et de compost dans les véhicules, les décharger, les monter sur un toit par des escaliers étroits. Quand on a accès à un monte-charge, on chante alleluia.
  • Planter des végétaux. (Enfin, on y est!) Installer des systèmes d’irrigation. Entretenir les jardins (sous la pluie, en pleine canicule, quand il fait seulement 10°C dehors, etc.). Récolter.
  • Et on n’a même pas encore touché aux tâches de design, de gestion, d’expédition, d’administration, de communication, d’animation…

Pourquoi on énumère tout ça? Parce que la réalité, c’est que tous les membres de l’équipe ont des postes hybrides (jetez un œil à nos titres d’emploi, pour voir). Polyvalence et versatilité sont des compétences hautement recherchées aux Urbains. En contrepartie, c’est le royaume des gens qui aiment apprendre constamment!

On vous invite d’ailleurs à écouter l’épisode 43 de notre podcast Mâche-patate : La réalité du travail en agriculture urbaine.

Ok ok, mais encore?

Habituellement, nous lançons le recrutement annuel vers le mois de mars. Nous avons souvent besoin de bras supplémentaires en mai et juin, parfois pour une plus longue période aussi.

Notez que l’équipe est réduite d’octobre à mars, et en pause de mi-décembre à mi-janvier.

Postes ouverts

Nous sommes présentement à la recherche de :

 

  • Connector.

    Chargé∙e des communications

    Tu trippes sur l’agriculture urbaine, mais tu as plus le pouce pour taper des hashtags sur Instagram que pour faire pousser des plantes? Tu as déjà plein d’idées pour faire grandir le mouvement sur les réseaux sociaux? Consulte l'offre.

Pour postuler

Envoyez votre CV et une lettre de motivation à Marie-Hélène (ci-dessous!). Si vous avez besoin d’envoyer d’autres documents, ce sera indiqué dans l’offre d’emploi.

Les candidatures sans lettre de motivation ne seront pas considérées. Prenez la peine de vous présenter, dites-nous ce qui vous intéresse aux Urbainculteurs, pourquoi vous voulez vous joindre à nous, et ce que vous apporterez à l’équipe.

On a hâte de vous lire! Contactez :

Marie-Hélène Dubé

Coordonnatrice Communications et ressources humaines | mariehelene.dube@urbainculteurs.org


Nous souhaitons assurer un processus de recrutement juste et équitable et un milieu de travail inclusif. Notre objectif est également de créer un environnement bienveillant, accueillant et ouvert, reconnaissant et célébrant les différences individuelles.

Nous encourageons les personnes qualifiées de toute origine ethnique, appartenance culturelle ou religieuse, identité de genre, orientation sexuelle, âge, statut civil, situation familiale ou situation de handicap à postuler.