C’est à l’échelle locale que prennent place plusieurs des changements nécessaires à l’échelle globale. En choisissant de vous impliquer ou de développer un projet en agriculture urbaine, vous contribuez directement à la construction du monde de demain. Un monde qu’on souhaite plus vert, plus résilient, plus humain… et nourricier!

Implication citoyenne

Donner de votre temps, investir votre argent, partager votre créativité… Il existe plusieurs moyens de contribuer à l’essor de l’agriculture urbaine! Vous pouvez :

  • Connector.

    Planter des végétaux comestibles chez vous

    Verdir la ville, ça commence dans sa cour (ou sur son balcon)!

  • Connector.

    Encourager l'agriculture de proximité

    Achetez local

  • Connector.

    Faire avancer la cause

    Impliquez-vous dans un comité citoyen






  • Connector.

    Lancer ou participer à un jardin Incroyables Comestibles

    Des jardins en libre-service, de la nourriture à partager

  • Connector.

    Vous inscrire à notre infolettre

    Pour vous tenir au courant des occasions de bénévolat : abonnez-vous!

  • Connector.

    Vous impliquer dans un collectif ou un organisme local

    Comme Craque-Bitume, Verdir St-Roch, le RAUQ ou Croque ton quartier, à Québec






Implication d’entreprise




  • Connector.

    Devenir un point de chute

    pour la livraison de paniers bio, pour vos employé.e.s ou vos voisin.e.s. Contactez Équiterre.

  • Connector.

    Commanditer la création d'un jardin dans une école

    affin d’offrir un environnement d’apprentissage stimulant, des aliments sains et une cour plus verte à nos enfants.

  • Connector.

    Favoriser les achats locaux

    dans votre politique d’approvisionnement


Municipalité impliquée

  • Connector.

    Établir une politique municipale claire et ambitieuse en agriculture urbaine

    Et pourquoi pas, signer le pacte de politique alimentaire urbaine de Milan?

  • Connector.

    Soutenir les projets visant la production

    de grands volumes de fruits et légumes frais dans les déserts alimentaires

  • Connector.

    Favoriser la promotion des initiatives d'agriculture urbaine

    auprès de la population et des touristes




  • Connector.

    Favoriser l'implantation de serres commerciales et communautaires

    pour l’allongement des saisons

  • Connector.

    Assouplir la réglementation

    pour permettre l’émergence d’initiatives

  • Connector.

    Favoriser la formation et l'information

    (guides, plate-forme de réseautage, etc.) des jardiniers et des jeunes


  • Connector.

    Augmenter le nombre de jardins

    communautaires et collectifs

  • Connector.

    Permettre l'accès aux produits de jardinage

    à faible coût

  • Connector.

    Offrir des incitatifs financiers

    pour les toits verts, le retrait de surface asphaltée, etc.



  • Connector.

    Favoriser l'utilisation de plantes comestibles

    dans les aménagements de la ville et les parcs (arbres et abustes fruitiers, légumes)

  • Connector.

    Identifier les espaces qui peuvent être dédiés à l'agriculture urbaine

    sur le territoire et favoriser l’émergence de projets sur ceux-ci


Développer un projet

Envie de vous mettre à l’ouvrage et de développer un projet d’agriculture urbaine? Pour vous accompagner et vous soutenir dans votre démarche, vous pouvez évidemment faire appel à nos services si vous êtes dans la région de Québec!

Depuis 2009, nous avons créé des jardins pour toute sorte d’entreprises ou d’organismes, allant de la résidence pour personnes âgées aux bureaux branchés, en passant par les restaurants, hôtels, OBNL à vocation sociale et institutions publiques. Pour mieux définir vos besoins et votre échéancier, consultez la page Services aux organisations.

Voici maintenant quelques pistes de financement à explorer :


Ce programme du Fonds d’action québécois pour le développement durable finance des projets d’envergure locale, régionale et nationale qui mobilisent et engagent les citoyen.ne.s et les communautés dans l’action pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ou s’adapter aux changements climatiques. Pour être admissible, votre projet doit être mené par un organisme à but non lucratif ou une coopérative.
Ce fonds de Toyota finance des projets de verdissement des cours d’école, afin que les enfants puissent avoir un accès plus direct à la nature et qu’ils aient un environnement sain d’apprentissage. Les écoles publiques canadiennes (ainsi que les garderies qui s’y trouvent) sont admissibles à la subvention, à condition que leur cour soit accessible au public en dehors des heures d’école.
Cette fondation offre des subventions à plusieurs types de projets environnementaux, dont les jardins communautaires, le verdissement des cours d’école et la revitalisation des parcs. Les organismes admissibles pour le financement sont les organismes de bienfaisance, les municipalités, les groupes autochtones et les institutions scolaires.
L’Œuvre Léger finance des organismes communautaires travaillant au mieux-être des personnes vulnérables ou marginalisées, dont les personnes en situation d’insécurité alimentaire. Si votre projet contribue au développement de saines habitudes alimentaires et peut réduire la dépendance à l’égard des banques alimentaires (comme le fait un jardin!), vous devriez vous informer de votre admissibilité. De nombreuses cuisines collectives sont entre autres financées par l’Œuvre Léger.
Autre programme de la Banque TD en collaboration avec Arbres Canada, Ma rue, mes arbres vise le verdissement et l’adoption de pratiques novatrices en foresterie urbaine. Les subventions peuvent s’élever jusqu’à 25 000$. Les municipalités et les communautés autochtones y sont admissibles, tout comme les associations d’amélioration commerciale de Montréal, Toronto et Vancouver. Pour créer une forêt nourricière ou simplement ajouter des arbres fruitiers dans vos parcs municipaux, ce programme pourrait être intéressant!
Mis en place par la Fondation GDG et la Fondation Québec Philanthrope, le programme Mission Jardins Urbains permet à des organismes communautaires de la région de Québec d’implanter un jardin urbain et de l’intégrer dans ses activités (un jardin financé par année).
Ce programme mis sur pied par Métro vise à faire la promotion de saines habitudes de vie chez les jeunes, particulièrement à augmenter leur consommation de fruits et légumes. Il finance donc des projets qui vont en ce sens (dont la création de jardins) dans des écoles primaires et secondaires du Québec.

Il est aussi possible de faire appel au sociofinancement. Pour d’autres idées de financement, consultez cet article du magazine 100 degrés.