C’est à l’échelle locale que prennent place plusieurs des changements nécessaires à l’échelle globale. En choisissant de vous impliquer ou de développer un projet en agriculture urbaine, vous contribuez directement à la construction du monde de demain. Un monde qu’on souhaite plus vert, plus résilient, plus humain… et nourricier!

Implication citoyenne

Donner de votre temps, investir votre argent, partager votre créativité… Il existe plusieurs moyens de contribuer à l’essor de l’agriculture urbaine! Vous pouvez :

  • Connector.

    Planter des végétaux comestibles chez vous

    Verdir la ville, ça commence dans sa cour (ou sur son balcon)!

  • Connector.

    Encourager l'agriculture de proximité

    Achetez local

  • Connector.

    Devenir membre des Urbainculteurs

    Apportez votre soutien à notre travail, participez à notre vie démocratique et profitez de divers avantages. Rejoignez-nous maintenant!






  • Connector.

    Lancer ou participer à un jardin Incroyables Comestibles

    Des jardins en libre-service, de la nourriture à partager

  • Connector.

    Vous inscrire à notre infolettre

    Pour vous tenir au courant des occasions de bénévolat : abonnez-vous!

  • Connector.

    Devenir bénévole aux Jardins du bassin Louise

    Nous organisons plusieurs séances de bénévolat sur le site de notre ferme urbaine. En savoir plus.





  • Connector.

    Partager vos ressources sur la plateforme Plant Catching

    Des boutures ou des semences en trop? Elles pourraient faire des heureux.ses!

  • Connector.

    Démontrer votre intérêt pour un jardin au travail

    C’est par un petit groupe d’employé.e.s motivé.e.s que la plupart des projets sont lancés! Nous pouvons vous accompagner dans vos démarches.

  • Connector.

    Vous impliquer dans un collectif ou un organisme local

    Comme Craque-Bitume, Verdir St-Roch, le RAUQ ou Croque ton quartier, à Québec


Implication d’entreprise




  • Connector.

    Devenir un point de chute

    pour la livraison de paniers bio, pour vos employé.e.s ou vos voisin.e.s. Contactez le Réseau des fermiers·ères de famille.

  • Connector.

    Commanditer la création d'un jardin dans une école

    affin d’offrir un environnement d’apprentissage stimulant, des aliments sains et une cour plus verte à nos enfants.

  • Connector.

    Favoriser les achats locaux

    dans votre politique d’approvisionnement


Municipalité impliquée

  • Connector.

    Établir une politique municipale claire et ambitieuse en agriculture urbaine

    Et pourquoi pas, signer le pacte de politique alimentaire urbaine de Milan?

  • Connector.

    Soutenir les projets visant la production

    de grands volumes de fruits et légumes frais dans les déserts alimentaires

  • Connector.

    Favoriser la promotion des initiatives d'agriculture urbaine

    auprès de la population et des touristes




  • Connector.

    Favoriser l'implantation de serres commerciales et communautaires

    pour l’allongement des saisons

  • Connector.

    Assouplir la réglementation

    pour permettre l’émergence d’initiatives

  • Connector.

    Favoriser la formation et l'information

    (guides, plate-forme de réseautage, etc.) des jardiniers et des jeunes


  • Connector.

    Augmenter le nombre de jardins

    communautaires et collectifs

  • Connector.

    Permettre l'accès aux produits de jardinage

    à faible coût

  • Connector.

    Faire appel à nos services-conseils

    pour mettre sur pied une politique d’agriculture urbaine, un projet municipal ou des jardins communautaires ou collectifs


  • Connector.

    Favoriser l'utilisation de plantes comestibles

    dans les aménagements de la ville et les parcs (arbres et abustes fruitiers, légumes)

  • Connector.

    Identifier les espaces qui peuvent être dédiés à l'agriculture urbaine

    sur le territoire et favoriser l’émergence de projets sur ceux-ci

  • Connector.

    Offrir des incitatifs financiers

    pour les toits verts, le retrait de surface asphaltée, etc.


Développer un projet

Envie de vous mettre à l’ouvrage et de développer un projet d’agriculture urbaine? Pour vous accompagner et vous soutenir dans votre démarche, vous pouvez évidemment faire appel à nos services si vous êtes dans la région de Québec!

Depuis 2009, nous avons créé des jardins pour toute sorte d’entreprises ou d’organismes, allant de la résidence pour personnes âgées aux bureaux branchés, en passant par les restaurants, hôtels, OBNL à vocation sociale et institutions publiques. Pour mieux définir vos besoins et votre échéancier, consultez la page Services aux organisations.

Voici maintenant quelques pistes de financement à explorer :


La Ville de Québec a ouvert un appel de projets annuel pour financer des jardins partagés, c’est-à-dire des jardins communautaires, collectifs ou solidaires, qui contribuent à améliorer la sécurité alimentaire.
Le programme Arbres comestibles d’Arbres Canada finance des projets de plantation d’arbres fruitiers ou à noix. Le financement est disponible aux établissements scolaires, collectivités autochtones, groupes ou jardins communautaires, banques alimentaires, projets d’habitat communautaire, municipalités et autres groupes souhaitant planter des arbres sur des sites de plantation accessibles au public.
Mission inclusion finance des organismes communautaires travaillant au mieux-être des personnes vulnérables ou marginalisées, dont les personnes en situation d’insécurité alimentaire. Si votre projet contribue au développement de saines habitudes alimentaires et peut réduire la dépendance à l’égard des banques alimentaires (comme le fait un jardin!), vous devriez vous informer de votre admissibilité.
Scotts Canada finance le programme Cultivez le bonheur qui offre des subventions aux écoles, organismes à but non lucratif et collectivités qui souhaitent créer des jardins et des espaces verts.
Cette fondation offre des subventions à plusieurs types de projets environnementaux, dont les jardins communautaires, le verdissement des cours d’école et la revitalisation des parcs. Les organismes admissibles pour le financement sont les organismes de bienfaisance, les municipalités, les groupes autochtones et les institutions scolaires.
Les entreprises d’économie sociale qui sont membres d’une caisse Desjardins peuvent faire appel au Fonds d’aide au développement du milieu pour des projets en lien avec la santé et les saines habitudes de vie, des œuvres humanitaires
et des services communautaires, de coopération, d’éducation, de développement
économique, ou en culture et environnement.
Mis en place par la Fondation GDG et la Fondation Québec Philanthrope, le programme Mission Jardins Urbains permet à des organismes communautaires de la région de Québec d’implanter un jardin urbain et de l’intégrer dans ses activités (un jardin financé par année).
L’organisme 100 degrés a réuni sur cette page neuf sources de financement pour des projets de jardins pédagogiques. À ne pas manquer!
Les organismes communautaires qui souhaitent instaurer un jardin communautaire ou collectif sur le territoire de la ville de Laval peuvent demander un soutien financier.
La Ville de Sherbrooke offre du financement pour le démarrage de nouveaux jardins communautaires sur son territoire.